Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 août 2012

L'ivresse de la bascule, Véronique FISZMAN, Léo Scheer

l'ivresse de la bascule.jpg

Grand format à 18 €

Une femme tout ce qu'il y a de plus ordinaire : manipulatrice dans un cabinet de radiologie à Angers, la quarantaine, célibataire... et bien sûr à la recherche du grand Amour.

Un roman sans prétention pour l'été et pourtant très agréable à lire : de la pure détente !

Bénédicte

08 août 2012

Le Turquetto, Metin ARDITI, Actes Sud

le turquetto.jpg

Grand format à 19,80 €

Ce roman nous entraîne sur les pas d'un élève du Titien, le Turquetto, élève qui aurait dépassé son maître... De lui, ne subsisterait qu'une toile exposée au Louvre et faussement attribuée au Titien lui-même.

Metin Arditi est coutumier du fait : difficile avec lui de démêler le vrai du faux. Et après tout, qu'importe ! La magie opère et c'est bien là l'essentiel. 

Bénédicte

03 août 2012

Eux sur la photo, Hélène GESTERN, Arléa

eux sur la photo.jpg

Grand format à 19,50 €

Beaucoup, beaucoup de qualités pour ce premier roman : délicat, facile à lire, cet échange de lettres entre une femme et un homme prend des allures d'enquête policière quand Hélène, à partir d'une photo de famille, essaye de retrouver qui était sa mère...

Bénédicte

02 août 2012

La faute de goût, Caroline LUNOIR, Actes Sud

la faute de goût.jpg

Grand format à 16,30 €

Un roman qui sent bon l'été, la chaleur du soleil, les maisons de famille, les retrouvailles avec les cousins, les grandes tablées, les dicussions sans fin...

Mais la narratrice n'est plus une enfant, son regard change et devient lucide : "la faute de goût" lui saute aux yeux.

Bénédicte

02 juin 2012

Le mystère Sherlock, J.M. Erre, Buchet-Chastel

mystere sherlock.jpg

Grand format, 20.30€


Imaginez dix universitaires réunis dans un hôtel suisse, chacun apportant dans sa valise une ultime révélation sur Sherlock Holmes.

A la clef du séjour : l'unique chaire d'holmésologie de la Sorbonne... De quoi titiller les ambitions déjà fébriles de chacun des spécialistes du célèbre détective !

Cependant, le colloque holmésien ne tarde pas à se transformer en huis clos mortifère !

Nous voilà donc pris au piège d'un cluedo géant !

"Vu le résultat, je me suis promis que, si je sortais d'ici vivante, j'arrêtais l'humour."

De l'humour en effet, ce roman n'en est pas avare !

Les chapitres nous abreuvent de scènes cocasses avec beaucoup d'ironie, pour mieux nous mener par le bout du nez !

C'est savoureux, surprenant et drôle !

En somme, c'est "élémentaire mon cher Watson !".


Typhaine

J'ai vendu ma bagnole à un polonais, Pierre Gagnon, Autrement

bagnole polonais.jpg

Grand format, 12€


14 nouvelles. 14 drames minuscules que nous conte ici Pierre Gagnon, avec la tendresse d'une plume humaniste. 

De l'oncle Charlie à Nico, en passant par le fameux polonais, ces héros voient leur fragilité percée à jour, mais c'est avant tout pour mieux les lancer à fond dans ce à quoi la vie les destine, ou pas d'ailleurs.

Ces récits nous invitent finalement à prendre l'existence du meilleur côté qui soit.

C'est délicat et sincère.


Typhaine

Mingus Mood, William Memlouk, Julliard

william-memlouk---mingus-mo.jpg

Grand format, 18.25€


Partir sur les traces de Charlie Mingus, c'est lire ces pages à cent à l'heure, sans s'arrêter. 

C'est croiser l'ombre d'un Kerouac alcoolisé ; c'est respirer le jazz à pleins poumons, c'est croquer de la poésie, avaler de la route, frôler l'amour, et se perdre aussi, un peu. 

C'est courir au-devant de la vie avant que celle-ci nous rattrape.

Entre le témoignage d'un musicien de Mingus et des flash-back réinventés, on se laisse emporter par le rythme des notes endiablées ; on se laisse hypnotiser par le "beat".

A lire avec l'album Tijuana Moods qui tourne sur votre platine, bien entendu.


Typhaine

19 février 2011

La blessure la vraie, François BEGAUDEAU

begaudeau.gif

19 € - Editions Verticales

 

L'histoire d'une bande de jeunes ados au coeur des années 80, sur la plage, en été, qui cherchent l'amour, le vrai, le physique. Les stratégies se montent sur fond de bal de 14 juillet, au bar du coin devant le baby ou bien sur le chemin de la plage.

Une écriture vive, colorée et assez sympathique qui rend bien cette atmosphère à la fois grave, fière, étudiée et vaine de ces périodes de chasse intense. Ca rappelle quelques bdéistes américains. C'est fun, c'est ridicule, c'est très vrai, c'est pas nostalgique (et ça c'est important), c'est parfois pitoyable et puis c'est les vacances. Un bon coup.

Romain

11 février 2011

N'avez vous pas froid, Hélène BESSETTE

bessette.jpg

17 € - Léo Scheer

Les éditions Léo Scheer rééditent actuellement dans leur collection Laureli l'oeuvre de Hélène BESSETTE, une auteur française du XXème siècle. Je viens de lire son roman N'avez vous pas froid, et, n'ayons pas peur des mots, c'est exceptionnel. Ce sont les lettres d'un mari à sa femme. Ils ne sont plus en bons termes. Uniquement ses lettres à lui. Il semble à la fois blasé, exaspéré, hésitant, aimant, haineux.

Sa maitrise de l'écriture est fascinante, presque violente. Le style surprend, s'accorde au contenu, s'adresse au ventre. C'est une oeuvre majeure.

Romain

26 janvier 2011

Les heures silencieuses, Gaëlle JOSSE

 

josse.jpg

 

13 € - Autrement

Une femme raconte son quotidien, la vie aux côtés du négociant de la compagnie des Indes qu'est son mari. Nous sommes au XVIIème siècle, nous lisons son journal : du rêve, des douleurs, de la nostalgie et des espoirs. 

C'est un beau récit, assez court, d'une écriture douce et  précise, semblable à la lumière qui traverse ces tableaux flamands.

Romain