Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 septembre 2010

Demain j'aurai vingt ans, Alain MABANCKOU

mabanckou02.jpg

Gallimard, 21 €

On se dit bien qu'on lit là une partie de l'enfance de l'auteur, racontée ici par le gamin qu'il a dû être. L'exercice est très réussi. La politique, la famille, la cuisine, la musique et l'amour, tout sujet est abordé, étudié à l'aune de la science du jeune homme, digéré et raconté. Et pour son âge, autant dire tout de suite qu'il a de la suite dans les idées.

C'est très écrit au final, ça laisse transparaître à la fois la naïveté, la fraîcheur de la vision de ce garçon, à la fois son "érudition", son esprit, les idées qu'il a sur les choses ou celles qu'il se crée. On voit les occidentaux, comment ils vivent, et les africains, comment ils vivent, et on se voit différemment. Moi, ce livre m'a beaucoup plu.

Romain

25 septembre 2010

Le coeur régulier, Olivier ADAM, L'Olivier

le coeur régulier.jpg

Grand format à 18 €

Que dire des romans d'Olivier Adam sinon qu'ils sont si beaux. Celui-ci n'échappe pas à la règle. Une femme part au Japon sur les traces de son frère décédé. Pour le retrouver, croit-elle, mais en définitive pour se retrouver.

Bénédicte

24 août 2010

La fortune de sila, Fabrice HUMBERT

humbert.jpg

18 € - Editions Le Passage

 

Un jour, dans un restaurant, un serveur se fait frapper par un client. Personne ne réagit. Voici le point de départ du livre. Nous allons suivre chacun des personnages ayant assisté à la scène originelle : trader, agent immobilier, mafieux ou simplement menteur, tous ont cette part de folie, de violence qui nous les rend attachants. On visite notre monde et on le regarde sous un angle pas bien sympathique.

Bon roman, personnages travaillés, chapitres alternés dans lesquels on suit plus précisément la vie de chacun : une réflexion assez aboutie et bienvenue sur notre monde contemporain.

Romain

30 juillet 2010

Jon l'Islandais, Bruno d'Halluin

d'halluin.jpg

22 € - Gaïa

En gros, c'est l'histoire d'un Viking du Groenland déporté à Bristol et qui tente de rejoindre l'Islande. En fait, c'est bien un prétexte pour nous parler de mer, de marins, de grandes découvertes et de personnages forts en gueule. Et on en redemande !

Très renseigné tout en étant plein d'action, ce roman nous plonge dans cette époque charnière où l'Occident, riche, pauvre, puissant, violent, découvre l'immensité de la Terre. Que le protagoniste soit l'un des derniers Vikings du Groenland n'est certainement pas innocent... Pour voyager (à la voile) et penser aussi à notre devenir.

Romain

23 juin 2010

L'attente du soir, Tatiana ARFEL, José Corti

l'attente du soir.jpg

Grand format à 19 €

Une écriture puissante, trois destins, un roman sombre éclairé par les dernières pages. Un conte merveilleux qui n'est pas sans évoquer le Roi des Aulnes de Michel Tournier.

Bénédicte

25 mai 2010

Le choeur des femmes, Martin WINCKLER, P.O.L

le choeur des femmes.jpg

Grand format à 22,80 €

Prévoyez du temps pour lire ce livre car, quand vous l'aurez commencé, vous ne pourrez plus le lâcher !

C'est bien un choeur de femmes que l'on entend, ces femmes qui défilent mais aussi qui travaillent au sein d'un service gynécologique d'un hôpital. Une voix domine, celle de Jean Atwood, interne.

Martin Winckler est aussi militant : il prône une médecine gynécologique respectueuse des femmes. Vous ne regarderez plus de la même façon votre gynécologue...

Bénédicte

 

25 mars 2010

La mort d'Edgar, Franz BARTELT


bartelt02.jpg

Romans, nouvelles, récits de voyage, policiers, c'est toujours un plaisir de se plonger dans les livres de Franz BARTELT. Ici, ce sont des nouvelles ; le burlesque flirte avec le plus triste, il est question d'amour et de littérature, puis d'amour et de baraque à frites... L'amour toujours, presque toujours, à se demander finalement s'il est jamais question d'autre chose ?

Avec son écriture si particulière, on ne sait jamais quoi penser : est-ce du lard ou du cochon, faut-il rire, pleurer ? Finalement, la question n'est pas là, on se délecte des piques, des envolées et des digressions de notre auteur. On y va les yeux fermés...

Romain

20 janvier 2010

En remontant les ruisseaux, Jean RODIER

rodier.jpg

Récits de départ de bon matin pour trouver la truite dans un ruisseau perdu au fond d'une combe. Fabuleux, précis d'une connaissance poétique du monde à la façon des anciens, savouré comme l'on ne prend plus guère le temps de savourer. Les fleurs, les poissons, les oiseaux, les arbres, les collines et les ruisseaux sont nommés, comme dans les légendes de jadis. Et l'on foule du pied botté les herbes fraîches et odorantes, la canne à pêche à l'épaule.

C'est une fenêtre ouverte, par laquelle nous respirons un air de montagne, vivifiant, d'où nous parvient la rumeur désaltérante d'une eau fraîche et bruissante.

Romain

04 novembre 2009

L'échappée belle, Anna GAVALDA, Le Dilettante

l'échappée belle.jpg

Grand format à 10,00 €

Un petit livre à petit prix pour un grand moment de détente.

Bénédicte

18 septembre 2009

Dans les ombres sylvestres, Jérôme LAFARGUE

lafargue.jpg

C'est le roman d'une famille, génération après génération. L'ancêtre s'est installé dans les Landes, au bord de la mer, sur le sable, proche de la forêt. Il était un peu rebouteux, sorcier, guérisseur, étrange, indéfinissable. Le personnage que l'on suit, c'est l'arrière petit fils. Un homme marqué par son appartenance à sa lignée, qui ne sait comment se positionner par rapport à elle.

Le thème se rapproche de certains livres de Sylvie Germain, la nature y est omniprésente. L'écriture par contre est simple, presque naturelle elle-même. On est pris par la simplicité du récit mais aussi par tout ce qui n'est pas écrit, tout ce qui résonne. Un beau livre qui réserve bien des surprises.

Romain