Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20 novembre 2016

Jean-Claude Mourlevat, La Rivière à l'envers

9782266269940FS.gif

Pocket Jeunesse, 11,90€

Il était une fois Tomek et Hannah.

Ils vivaient à une époque où le confort n'existait pas et où on pouvait avoir besoin d'un couteau à ours.

Lui tenait une épicerie où on pouvait trouver du sable chaud du désert, des élastiques à chapeau ou des images de kangourou... Tout ce qui est nécessaire, quoi ! Mais Tomek s'ennuyait. Il rêvait de voyager au lieu de regarder s'écouler sa vie. Hannah, orpheline, était déjà partie à l'aventure.

Elle va tout changer en rentrant dans sa boutique, en lui parlant de la rivière Qjar (celle du titre) et en repartant aussi vite.

Il quittera son monde pour la retrouver et découvrir LE monde.

UNE ÉPOPÉE FORMIDABLE RACONTÉE DE DEUX POINTS DE VUE DIFFÉRENTS.

Hugues

16:58 Publié dans Jeunesse | Lien permanent | Commentaires (0)

19 novembre 2016

Jean-Claude Lalumière, La Campagne de France

campagne de France.gif

Le Livre de Poche, 6,60€

L’ère de l’air du temps

Encore une charge très drôle de Jean-Claude Lalumière contre notre société amnésique qui surfe sur l’air du temps.

L’auteur décrit un voyage organisé transformé en fiasco par une bande de retraités qui n’en font qu’à leur tête et qui ont une sacrée vitalité.

Choc des générations, d’une culture élitiste et d’une plus populaire, de la France et de l’Allemagne.

La France est décrite comme « un autocar de vieux coincé au bord de la route »… Autocar qu’un des personnages a réussi à mettre dans un fossé !

Réjouissant !

Hugues

18 novembre 2016

Chiara, Hors-jeu

9791090743465FS.gif

L'Agrume, 22,90€

Cette BD n’est pas un traité qui vous permettra ENFIN de comprendre la règle du hors-jeu !

Non, Chiara a une autre ambition : il veut nous montrer la vie qu’il y a autour d’un match, le « hors-jeu ». 

En ouvrant cette BD, vous allez suivre, DE LOIN, comme si vous étiez au stade (tous les personnages sont dessinés en petit et en plongée), la vie d’un des joueurs qui se sent comme un zèbre au milieu de chevaux, mais aussi celle d’un gardien (nul) obsédé par l’idée de ne pas se déshonorer, d’un supporter, des amants de la femme du supporter, d’un enfant qui s’invente des matchs (comme tous les enfants), de ses parents, de deux clochards (dont un qui trouve qu’une séance de penalties, c’est insoutenable), des commentateurs qui ne supportent plus tous ces mots anglais qui accompagnent ce beau sport de la balle au pied…

DRÔLE, IRONIQUE, CAUSTIQUE

Ceux qui aiment le foot aimeront cette BD.

Ceux qui n’aiment pas le foot aimeront cette BD.

Et tous découvriront que Chiara, en parlant de foot, parle de nous.

Hugues

 

12:27 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0)

16 novembre 2016

Jean-Claude Lalumière, Comme un karatéka belge qui fait du cinéma

9782253182856FS.gif

Le Livre de Poche, 6,60€

Déterminisme quand tu nous tiens…

Encore un personnage de Jean-Claude Lalumière qui se demande comment il a pu en arriver là, à jouer ce rôle-là… Il a refusé son "héritage familial" mais son passé resurgit parce que "décider d'oublier, c'est se condamner au souvenir, à l'envahissement par celui-ci, jusqu'à l'obsession. De ce que nous voulons enfouir, nous bâtissons un promontoire sur lequel nous nous installons pour regarder ailleurs, fixer un point de fuite au-delà de l'horizon, où demeure l'inconnu, alors que tout est là, sous nos pieds, à l'endroit même où plongent nos racines."

Une satire sur le monde de l'art à travers le regard amer d'un héros qui ne se sent pas légitime dans sa vie.

Sa rencontre avec le célèbre «karatéka belge qui fait du cinéma», aussi cocasse soit-elle, sera décisive…

Drôle et émouvant. Une réussite qui nous rappelle avec Cioran que "nous bricolons avec l'incurable".

Hugues

Éric Sanvoisin, Le Buveur d'encre (2 histoires réunies)

9782092567036FS.gif

Nathan, 9,95€

Ne lisez surtout pas la 4ème de couverture !

Grâce au buveur d'encre, tu ne regarderas jamais plus les livres de la même façon : il te donnera envie de tous les dévorer ! Il te fera comprendre que lire n'est qu'une question de gout* pour apprécier la saveur des mots bien pesés.

Non, tu ne rêves pas ! Tu as de la veine. Tu seras un mordu de lecture après avoir bu les paroles de cet auteur.

Du plaisir à sang pour sang...

UN RÉGAL

Hugues

 

09:33 Publié dans Jeunesse | Lien permanent | Commentaires (0)

15 novembre 2016

Rencontre avec Jean-Claude LALUMIERE

Merci à vous d'avoir répondu présentEs pour accueillir Jean-Claude Lalumière, pour une soirée agréable et de bons fous rires à l'entendre lire quelques extraits choisis !

FullSizeRender04.jpg

IMG_5798.JPG

Évidemment, merci à Jean-Claude de s'être prêté à l'exercice une soirée !

La prochaine rencontre avec un auteur aura lieu jeudi 2 février avec Olivier Razemon, un journaliste qui a des choses à dire sur nos villes et leur vie !

A bientôt !

 

Les Danaïdes

12 novembre 2016

Marc-Antoine Mathieu, Otto. L'homme réécrit

index.jpg

Editions Delcourt, 19,50€

Une magnifique BD sur « un homme qui était sa propre énigme, et qui voulut la résoudre ».

L'album s'ouvre sur une citation de Spinoza (Ethique, livre II) : « Les hommes se trompent en ce qu'ils se croient libres ; et cette opinion consiste en cela seul qu'ils ont conscience de leurs actions et sont ignorants des causes par où ils sont déterminés. »

L'auteur l'illustre, à partir d'une idée originale, en racontant la vie d'un artiste reconnu mais perdu qui revisite sa vie pour se retrouver, pour se libérer.

Une odyssée où on se demande de quoi chacun est-il fait ? De quelle foule ? De quels évènements ? De quels faits insignifiants qui pourtant nous construisent ?

Une malle lui fera du bien...

Marc-Antoine Mathieu continue son remarquable travail graphique et philosophique au fil des BD.

Toujours aussi déstabilisant et troublant. Vertigineux.

Hugues

09:44 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0)

Jérémie Moreau, Max Winson (Les 2 tomes enfin réunis en un seul !)

9782756085401FS.gif

Editions Delcourt, 24,95€

Une BD extraordinaire à découvrir immédiatement.

Max Winson est un champion de tennis mais a oublié de vivre. Son rêve atteint, il se rend compte que ce n'est qu'un cauchemar parce que ce n'est pas le sien : devenu symbole d'une société qui ne vit que pour la gagne, cet Achille sans talon découvre peu à peu qu'il n'a pas choisi sa vie.

Mais choisit-on vraiment ?

Quel évènement l'amènera à sortir d'un chemin tout tracé ?

Arrivera-t-il à s'appuyer sur son jeu pour le contrer ?

Placée sous l'égide d'André Agassi et d'Albert Jacquard, une magnifique réflexion sur le déterminisme et sur le libre arbitre. Sur le sport aussi.

Sur la vie surtout !

À mettre entre toutes les mains, à la place des raquettes, pour un sport qui pourrait être une conversation dont on sort changé.

Hugues

09:38 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0)

11 novembre 2016

Clémentine BEAUVAIS, Les Petites reines

9782848657684FS.gif

Sarbacane Éditions, 15,50€

 

Vous rêvez d’écrire un livre drôle, TRÈS drôle, émouvant, TRÈS émouvant, vivifiant ?

Clémentine BEAUVAIS l’a fait !

Elue « Boudin de bronze » après avoir été deux ans de suite « Boudin d’or » de son collège, Mireille décide de revendiquer ce mot pour ne pas montrer sa peine. Elle suit un de ses conseils de sa rubrique « Trucs et astuces » de Tata Mireille : « Prends les insultes qu’on te jette et fabrique-toi des chapeaux avec. »

Ne rêvons pas, avec les deux autres lauréates, elle n’arrivera pas à rendre beau ce mot laid mais leurs mollets (les petites reines… il est question de vélo). Néanmoins, elles le rendront puissant.

RÉJOUISSANT !

Ne ratez pas non plus son nouveau roman Songe à la douceur

Hugues

09 novembre 2016

Alberto Torres-Blandina, Le Japon n’existe pas

japon n'existe pas.gif

Métailié, 9€

Les voyages ne mènent pas forcément à des lieux communs.

Dans un aéroport, un homme balaye le hall et l’ennui des voyageurs qui attendent leur vol en leur racontant des histoires sur mesure qu’il semble inventer, lui, le sédentaire, en fonction de leur destination, d’un geste, d’un détail. Et pourtant chaque histoire embarque le lecteur. Vous hésiterez désormais à vous éventer devant une porte d’embarquement…

Il commence par des banalités, pour rompre la glace, puis bâtit une histoire singulière et toujours surprenante.

« Les aéroports sont un peu de nulle part […] Ils n’aident pas beaucoup à savoir qui on est et où on va ».

Grâce à lui, le voyage commence dès l’attente, s'enrichit grâce à l'imagination, surtout aujourd'hui où "Rome se fait en un jour". En partant des voyageurs, il leur rappelle qui ils sont et ce qu’ils emportent avec eux. Il leur propose d’abord un voyage mental, immobile.

Alors imaginez comment arriverait un voyageur au Japon si on l'avait convaincu que ce pays n’existait pas. Ou cette femme qui sortirait de l’avion en ayant tout oublié.

Un hymne à l’imagination parce que « la réalité n’est qu’une possibilité parmi toutes les autres et pas toujours la meilleure ».

Un hymne à la littérature aussi, au mentir vrai.

Hugues