Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04 août 2009

La route, Cormac McCARTHY, L'Olivier

la route.jpg

Grand format à 21,00 € - Format poche à 6,80 €

Il y a des livres comme ça où tout est dit : rien n'est à enlever, rien n'est à ajouter. La route de Cormac McCarthy est un de ceux-là et ils sont rares. Un homme et son fils marchent sur les routes d'une terre dévastée (par qui ? par quoi ? on ne sait pas... mais on s'en doute... et ce n'est pas le propos en fait). La fin du monde parait proche. Et surtout, il ne leur reste plus, semble-t-il, qu'à dire : "Adieu l'humanité" (en hommage aux Cowboys Fringants dans leur chanson "Plus rien").

Bénédicte

01 août 2009

Un jour avant Pâques, Zoyâ PIRZAD, Zulma

un jour avant Pâques.jpg

Grand format à 16,50 €

A la manière de Marjane Satrapi dans Persepolis, Zoyâ Pirzâd nous introduit en Iran et surtout au sein de sa minorité chrétienne arménienne. La langue, millénaire, est pure, fine, délicate et nous transporte littéralement.

Bénédicte

09 juillet 2009

Les bisons de Broken Heart, Dan O'BRIEN

o'brien.JPG

Dan O'Brien souhaite que la nature reprenne sa place. Pour lui laisser cette place il a d'ailleurs fait le choix de n'avoir pas de descendance. Jusque récemment il élevait des vaches sur les grandes plaines américaines. Il était content d'être là, mais le fait de voir des vaches sur ces plaines ne lui plaisait pas outre mesure. A la première opportunité, il rapportera des bisons sur son ranch.

Dans son livre il parle de l'histoire de ces plaines, de ces animaux, du rapport que l'homme entretient avec la nature, de sa place et du cycle de la vie. C'est beau, c'est convaincant. Difficile de penser qu'il existe d'autres façons de vivre et de voir les choses.

Romain

15 mai 2009

Tristes Pontiques, OVIDE / Marie DARRIEUSSECQ, P.O.L

tristes pontiques.jpg

Grand format à 25,00 €

En l'an 8, pour une raison mystérieuse, Auguste bannit Ovide. Il se retrouve alors au fin fond de l'Empire Romain chez les Barbares où personne ne parle latin, où le courrier met six mois à lui parvenir, où le confort est spartiate... Bref, Ovide se plaint, Ovide supplie. 2000 ans après, avec poésie, Marie Darrieussecq dépoussière ses lettres d'exil (les Tristes et les Pontiques) et nous fait réellement compatir aux malheurs d'Ovide. Magnifique !

Bénédicte

12 mai 2009

Firmin, Sam SAVAGE

savage.jpg

Un rat naît puis grandit dans une librairie : ce n'est pas sans conséquences sur son développement. Ce livre, c'est son histoire, à la façon d'une autobiographie.

Un livre qui laisse plâner un sourire sur vos lèvres du début à la fin. Tendre, ironique, amusé, pervers... Vous n'aurez pas forcément l'air concentré en le lisant mais ça, c'est accessoire. Cela ressemble un peu à un cartoon qui aurait légèrement fermenté et pris du goût voyez. Assaisonné de références piochées ça et là, et dressé par un vrai cordon bleu. Forcément, on se régale.

Romain

01 avril 2009

La veuve, Gil ADAMSON

adamson.jpg

L'histoire se déroule au début du XXème siècle, aux Etats-Unis. Une jeune femme tue son mari et s'enfuit à travers le pays, poursuivie par ses beaux-frères. Ce sera l'occasion pour elle de découvrir la vie, d'autres destins et de s'interroger sur le sens de son existence. Bon, ce n'est pas la profondeur de ces interrogations qui fait le livre, mais plutôt ce souffle, cette épopée fragile.

Il y a de très beaux passages sur la nature, sur sa présence et sa plénitude. Et on se laisse rapidement emmener ou absorber par l'histoire de cette femme jusqu'à se retrouver à la fin du livre, sans avoir eu le temps de se retourner.

Romain

20 mars 2009

Sortilèges de l'Ouest, Rob SCHULTHEIS

schultheis.jpg

Vous allez penser que je fais une fixation sur les déserts de l'Ouest américain. Force est d'admettre que l'éditeur Gallmeister nous y pousse un peu en ce début d'année, avec la parution du livre d'Edward ABBEY : "un fou ordinaire", puis la récidive avec Rob SCHULTHEIS donc.

Sans doute plus retenu que son "condisciple", il nous raconte avec humour, science et poésie, les canyons, les civilisations indiennes disparues, la solitude et la vie des hommes. Un voyage extraordinaire.

Romain

17 mars 2009

La mer, Yoko OGAWA

ogawa.jpg

Et le quotidien est beau, et il fait rêver. On attribue souvent cette phrase à Wilde : "la beauté est dans les yeux de celui qui regarde". Rien ne paraît plus vrai à la lecture de ce livre où l'humanité arrive chez les mourants, où la légèreté s'intalle dans un caractère de plomb, où l'essence de la musique est libérée par l'instrument d'un enfant...

Poétique, fine, l'écriture d'Ogawa facilite l'évocation, l'image, la rêverie.

Romain

27 février 2009

Le koala tueur, Kenneth COOK

cook.jpg

L'auteur nous raconte la faune de son pays : l'Australie. Bien sauvage, bien méchante. Des histoires de beuverie, des histoires de chasse, de pêche, bref des histoires d'homme, à l'ancienne.

D'une écriture qui va droit au but, presque violente mais facilement ironique ou à double tranchant, ces nouvelles nous portent au coeur de ce pays des fermiers en 4x4 et des aborigènes nus (hum hum...).

Romain

19 février 2009

La vie des pierres, Rick BASS

bass.JPG

Sous forme de nouvelles : de vraies expériences de vie. La chasse, l'affût, l'amour, la marche, le partage, l'enfance et tant d'autres. La nature est toujours aussi présente, elle sert de cadre et, mieux, de support à ces expériences. L'épaisseur des personnages vient de leur histoire, du rapport qu'ils ou elles entretiennent avec la terre et la nature.

Splendides descriptions. Pulsions adolescentes ou besoin d'adulte ; le contact avec le vrai, la nature, est essentiel et sublimé dans ce beau livre.

Romain