Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17 mars 2009

La mer, Yoko OGAWA

ogawa.jpg

Et le quotidien est beau, et il fait rêver. On attribue souvent cette phrase à Wilde : "la beauté est dans les yeux de celui qui regarde". Rien ne paraît plus vrai à la lecture de ce livre où l'humanité arrive chez les mourants, où la légèreté s'intalle dans un caractère de plomb, où l'essence de la musique est libérée par l'instrument d'un enfant...

Poétique, fine, l'écriture d'Ogawa facilite l'évocation, l'image, la rêverie.

Romain

27 février 2009

Le koala tueur, Kenneth COOK

cook.jpg

L'auteur nous raconte la faune de son pays : l'Australie. Bien sauvage, bien méchante. Des histoires de beuverie, des histoires de chasse, de pêche, bref des histoires d'homme, à l'ancienne.

D'une écriture qui va droit au but, presque violente mais facilement ironique ou à double tranchant, ces nouvelles nous portent au coeur de ce pays des fermiers en 4x4 et des aborigènes nus (hum hum...).

Romain

19 février 2009

La vie des pierres, Rick BASS

bass.JPG

Sous forme de nouvelles : de vraies expériences de vie. La chasse, l'affût, l'amour, la marche, le partage, l'enfance et tant d'autres. La nature est toujours aussi présente, elle sert de cadre et, mieux, de support à ces expériences. L'épaisseur des personnages vient de leur histoire, du rapport qu'ils ou elles entretiennent avec la terre et la nature.

Splendides descriptions. Pulsions adolescentes ou besoin d'adulte ; le contact avec le vrai, la nature, est essentiel et sublimé dans ce beau livre.

Romain

03 février 2009

Chemins de poussière rouge, MA Jian

ma jian.jpg

Victime de la lutte contre la "pollution intellectuelle" lancée par Deng Xiaoping, Ma Jian abandonne Pékin pour se jeter dans le coeur de son pays. Il part à la rencontre de la Chine. C'est donc le récit, fort, de ses voyages à pied, en autostop, de ses rencontres.

Il y a de gros passages. Notamment celui où il se retrouve dans un hôpital la nuit avec des "camarades" poètes imbibés comme lui, à déguster une chouette morte trouvée dans un bocal rempli de formol.

Notre auteur est un personnage attachant, un peu fantasque, il ne nous épargne rien.

Romain

07 janvier 2009

Un fou ordinaire, Edward ABBEY

abbey.jpg

Un fou ordinaire, pour bien commencer, c'est déjà l'histoire d'un gars pas comme les autres. Ce bonhomme, il aime le désert, il aime s'y promener, s'y frotter même, quitte à avoir soif. S'il a des idées intéressantes; elles peuvent ne pas toutes vous plaire.

Ce qui est vivifiant, c'est la façon dont-il parle de ce lieu : le désert. Lieu d'aventure et de stabilité, libre et dangereux. On se sent viscéralement happé par la force avec laquelle Abbey nous le plante dans l'esprit.

Romain

21 décembre 2008

Pimp, Iceberg Slim

iceberg slim.jpg

Très noir, absolument immoral, on pourrait presque ranger le livre dans le rayon sciences-humaine, étude de terrain tellement c'est détaillé. C'est l'autobiographie d'un proxénète de Chicago dans les années 40-50. Le sexe, la drogue, le crime, la prison.

Ca mérite vraiment le détour : parce que cela montre notamment que pour s'en sortir, la minorité noire n'avait pas énormément de possibilités, mais aussi parce que cela montre, qu'elle-même opprimée, était capable de bien des atrocités. Un livre qui donne bien des pistes de compréhension.

Romain

12 novembre 2008

Effigie, Alissa YORK, Joëlle Losfeld

effigie.jpg

Grand format à 25,00 €

Passionnant ! Ce livre nous immerge dans l'Atlantique des Mormons au temps de la Conquête de l'Ouest et de la ruée vers l'or à travers la peinture pittoresque et haute en couleur d'un homme, de ses quatre femmes, de ses enfants, de ses domestiques, dont un indien.

Bénédicte

08 novembre 2008

La soif, Andréï GUELASSIMOV, Actes Sud

la soif.jpg

Grand format à 13,90 € - Format poche à 6,50 €

La Tchétchénie est aux Russes ce que le Vietnam est aux Américains. On le saisit pleinement dans l'itiniraire chaotique de cet ancien soldat défiguré pour retrouver goût à la vie. Avec lui, on souffre, on rit, on pleure, on dessine, on se soûle à la vodka... Comme lui, on n'en ressort pas indemne.

Bénédicte

11 octobre 2008

Le week-end, Bernhard SCHLINK

schlink.jpg

Un week-end entre vieilles connaissances, à la campagne, dans une grande maison avec terrasse et jardin. Au programme : longues discussions, gros repas, vin et café. Quoi de mieux ? Mais l'attraction du week-end, c'est un terroriste ayant appartenu à la Fraction Armée Rouge qui sort de 20 ans de prison. Et les invités, ce sont ses anciens camarades. Et le monde a changé.

Quels sont les droits, quels sont les devoirs en amitié ? Une bonne expérience de manipulation, de travail sur la notion de responsabilité et d'assomption. Un livre sensible qui trouve déjà une résonance dans l'actualité récente.

Romain

08 octobre 2008

A la recherche du Capitaine Zéro, Allan C. WEISBECKER

weisbecker.jpg

Du rêve. A la recherche de la vague ultime et d'un vieil ami, Allan se plonge dans la traversée du continent américain avec un vieux van et ses planches de surf.

Un grand récit de voyage dans lequel on déguste de l'eau de mer à chaque page. Bien vivant, baignant dans cette philosophie des débuts du surf, entre retour à la terre et décollage enfumé. C'est prenant, plein de saveurs et on s'y croirait.

Romain