Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18 juin 2009

L'Helpe mineure, Hubert NYSSEN

nyssen.jpg

Les personnages de ce roman se croisent et se recroisent, au gré des événements. Le hasard construit ces histoires, ces rencontres, ces départs aussi. Les certitudes nous fuient, tout semble glissant, chimérique. La vie sert, dessert et ressert les aventures, prenant parfois la peine d'en modifier les circonstances. Désir, sensualité, envie... Coïncidences et urgence de vivre.

C'est un vrai plaisir que de se plonger dans la vie des personnages, d'éprouver le monde par leurs sens et leur interprétation. Tour a tour sensuel, doux, évocateur ou méditatif, le flux nous entraîne dans ces vies mêlées.

Romain

16 juin 2009

Little Bird, Craig JOHNSON

johnson.jpg

De la résolution d'une affaire criminelle au coeur du Grand Ouest Américain. Le shérif d'un comté du Wyoming, beau parleur, grand coeur et épaulé par une équipe sympathique se débat pour coincer l'auteur d'un meurtre. Est-ce le règlement d'un différent passé ? Est-ce le début d'une bataille rangée entre indiens de la réserve et américains des grandes plaines ?

Un récit rythmé, prenant et travaillé qui en fait donc un très bon roman pour bien commencer l'été.

Romain

10 juin 2009

Winter, Rick BASS

bass2.jpg

Journal de bord de Rick Bass lors de son premier hiver au fin fond d'une vallée reculée du Montana, dans les montagnes (extrême nord-ouest des Etats-Unis). On sent bien l'envie de se perdre dans une nature presque vierge, de vivre comme un homme, sans trop de technologie, de survivre à l'hiver à la force du poignet. Alors Rick Bass se lance dans la description de leur installation dans le chalet, dans la taille du bois et le remplissage des greniers pour l'hiver, dans les longues soirées au Dirty Shame Saloon à regarder le football une bière devant soi, dans les ascensions hivernales avec raquettes, les trajets en camionnette sur route non déneigée, etc.

Comme un hiver à l'abri du monde, protégé par les montagnes et l'inaccessibilité. Presque douillettement installé (bon, il fait jusque -40°C tout de même). Coupé du monde pour mieux se retrouver, se fortifier, faire ses choix, mesurer ses idées et sortir changé. Un vrai plaisir !

Romain

02 juin 2009

Le verdict du plomb, Michael CONNELLY

connelly.jpg

Connelly nous mène à un train d'enfer dans le coeur des rouages judiciaires américains, à la suite de Michael Haller, l'avocat qui tient bien la rampe. Ca décoiffe un peu. Si ce n'est plus Bosch le protagoniste, nous avons un personnage dont le cerveau travaille vite aussi.

Avec lui, difficile de lâcher le livre au milieu...

Romain

12 mai 2009

Firmin, Sam SAVAGE

savage.jpg

Un rat naît puis grandit dans une librairie : ce n'est pas sans conséquences sur son développement. Ce livre, c'est son histoire, à la façon d'une autobiographie.

Un livre qui laisse plâner un sourire sur vos lèvres du début à la fin. Tendre, ironique, amusé, pervers... Vous n'aurez pas forcément l'air concentré en le lisant mais ça, c'est accessoire. Cela ressemble un peu à un cartoon qui aurait légèrement fermenté et pris du goût voyez. Assaisonné de références piochées ça et là, et dressé par un vrai cordon bleu. Forcément, on se régale.

Romain

05 mai 2009

Joyeuses apocalypses, Jacques SPITZ

spitz 2.JPG

La couverture inquiète et inciterai même à passer son chemin... Ce serait une erreur ! J'avais parlé l'été dernier de "l'oeil du purgatoire" du même auteur ; et bien voici une somme regroupant quelques-uns de ses textes. Propos saillants, sens de la formule, écriture au charme suranné, Spitz nous mène rapidement au coeur des agonies tragiques et burlesques de notre monde humain. La plus réussie de ces apocalypses sera sans doute l'invasion de la Terre par des mouches devenues intelligentes.

Je ne résiste pas à l'envie de vous citer un passage, une fin de monde :

"Les palais qui s'écroulent font lever un bruit de tonnerre, les planètes qui se brisent allument au fond des cieux des éclairs qui durent des millénaires ; l'anéantissement de ces choses réelles ne va pas sans éclats de grandeur. Pour la civilisation humaine, il n'en fut point ainsi. Le décor factice que des siècles durant elle avait dressé sur le globe s'effondra muettement comme une robe de soie au fond d'un placard obscur."

Romain

17 avril 2009

Le grand livre des gnomes, Terry PRATCHETT

pratchett.jpg
 
Toute une population de gnomes (des êtres de 10cm de haut) vit à l'intérieur d'un grand magasin, sous les planchers, derrière les murs, dans les faux-plafonds, cages d'ascenseur, chaufferie, etc. Ils ne sont jamais sortis de ce grand magasin et pensent qu'il n'existe rien d'autre : le "dehors", est une vue de l'esprit, presqu'une hérésie. Un jour, une famille prétend arriver de ce "dehors"...

Assez drôle et plutôt bien vu, Terry Pratchett ne se lasse pas de nous mettre le nez sur le cadre dont nous avons chacun du mal à sortir, sur ce changement que nous redoutons tous plus ou moins. Un bon livre qui détend et fait sourire.

Romain

15 avril 2009

Sylvia, Howard FAST

fast.jpg

Un grand riche veut épouser une femme dont il ne parvient à connaître le passé. Il ne souhaite pas s'en remettre à elle et, lassé de chercher par lui-même, fait appel à un détective. Déjà, ce sont des manières louches... Si l'intrigue est simple, elle va donner l'occasion à l'auteur de travailler chaque page de son histoire, de montrer la société américaine, de détailler le caractère, les envies, les humeurs de ses personnages, d'en faire de vraies figures. Et on s'attache à eux, on les aime bien, on les déteste parfois, mais on est super accroché !

Entre rêve américain et envers du décor, l'histoire nous emmène à travers les Etats-Unis, sur la trace d'une femme fascinante dont l'image va s'inscrire en creux dans la tête de notre enquêteur. Une très belle histoire.

Romain

11 avril 2009

Le canapé rouge, Michèle LESBRE

lesbre.jpg

Un voyage en train au coeur de la Russie, des rencontres et du temps qui permettront à l'héroïne de ce roman de se poser, de s'interroger et de prendre du recul. En parallèle, l'évocation d'une rencontre avec une voisine vieille et un Paris oublié.

Une recherche poétique et pleine de sens qui nous montre ce qu'il faut rencontrer, accepter, laisser puis dépasser pour aller plus loin.

Romain

02 avril 2009

Eternel, Sylvain ESTIBAL

estibal.jpg

Un livre qui nous rappelle les dix petits nègres : neuf spationautes dans un vaisseau. Ils reviennent vers la terre, mais le voyage dérape à quelques centaines de milliers de kilomètres de l'objectif. Les humains à bord sont un peu dépassés. D'autres, plus loin, le sont moins.

Une fiction amusée sur notre humanité, notre besoin de reconnaissance et la froide nécessité. A frémir...

Romain