Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15 janvier 2010

I love dollars, Zhu Wen

zhu.jpg

Nouvelles très vivantes, percutantes, sur la Chine d'aujourd'hui. Il y est question d'un personnage qui a bien du mal à faire la part des choses, qui se laisse faire, qui se plie en quatre, qui ne comprend pas la fin de l'histoire, qui se trouve être au milieu de cataclysmes auxquels il ne veut pas prendre part... Il nous renvoie souvent à nos propres incohérences, à nos comportements parfois maladroits. Les rapports sociaux dans ces nouvelles semblent toujours sujets à caution : est-ce à prendre à la lettre ? est-ce que c'est une farce ? En tous les cas ce sont des interrogations renouvelées sans cesse...

Une plume étourdissante, sarcastique, détaillée à en être grouillante, et bien aiguisée : ça taille sec !

Romain

10 décembre 2009

Effondrement, Jared DIAMOND

diamond02.jpg
 
 
On se souvient de son dernier livre de l'inégalité parmi les sociétés, essai portant notamment sur l'importance de l'environnement dans lequel naît une civilisation, et particulièrement de l'importance des richesses de cet environnement dans son développement futur. Là, nous suivons plusieurs expériences de civilisations (en Océanie, dans les déserts américains, au Groenland, etc.) qui se sont achevées mystérieusement. L'auteur nous invite à nous pencher sur l'impact que ces sociétés ont eu sur leur environnement direct, sur leur façon d'accepter l'innovation, de commercer... Le passage sur l'extinction de la civilisation que les Vikings avaient établi au Groenland est très convaincant.

Rendu très vivant par l'avancée des recherches archéologiques, la lecture en est passionnante.

Romain

09 décembre 2009

Bambou, William BOYD

boyd.jpg

Il s'agit d'une compilation d'écrits parus précedemment dans la presse ou autres supports. C'est très fin, intelligent, l'auteur prend beaucoup de recul sur son sujet, s'exprime avec pertinence. Il évoque la guerre, les peintres et artistes, la litterature, le cinéma, la politique et ses personnages... S'il paraît de temps en temps presque doctoral, insaisissable, ce n'est pas du tout le cas lorsqu'il nous parle de son expérience personnelle, de ses projets, de ses découvertes.

Complice mais toujours tendre, il donne envie, il questionne, donne son avis et il est difficile de ne pas trouver son compte dans ce livre à entrées multiples.

Romain

13 novembre 2009

Ne plus jamais dormir, Willem Frederick HERMANS

hermans.jpg

Un homme se lance dans le grand nord de la Norvège, au Finmark, pour les besoins de sa thèse en géologie. Il s'y rend avec quelques étudiants du crû. Là-bas les choses ne sont pas simples, ils vivent dans un enfer humide, peuplé de moustiques, désert, où le soleil ne se couche jamais. Bref, de quoi ne plus jamais dormir en effet. C'est là que notre homme est rattrapé par le doute, il s'interroge sur tout, use de sa rigueur scientifique en vain, tourne, se perd.

D'une écriture précise, dénuée de tout jugement, belle dans sa simplicité imagée, Hermans nous propose un voyage au coeur des questions premières, sombre, dense et précieux.

Romain

23 octobre 2009

La peur du déclassement, une sociologie des récessions, Eric MAURIN

maurin.jpg

Un ouvrage qui analyse la peur que nous avons, en France, de perdre notre statut social, de descendre dans l'échelle. Quels sont les fondements de cette peur ? En analysant les protections dont bénéficient les salariés, le manque de soutien de ceux qui sont au chômage, le niveau de diplôme, le taux de chômage chez les jeunes et d'autres facteurs, l'auteur démonte les mécanismes de ce mal-être.

Un livre clair, chiffré, qui ne se contente pas de décrire les symptômes, qui va chercher les causes pour les mettre en évidence.

Romain

09 octobre 2009

Vers l'aube, Dominic COOPER

cooper.jpg

J'ai eu du mal à résister à l'appel de la couverture... Bien m'en a pris. C'est une histoire qui se passe en Ecosse, entre les îles et le continent, entre mer et montagne, grands lacs sombres et prairies herbeuses. Un homme dont la fille vient de se marier décide de fuir son foyer et se lance dans une longue errance dans de splendides paysages.

Au coeur de l'histoire, la question de la liberté, celle que l'on aliène lorsque l'on choisi de vivre en société. Un très beau texte.

Romain

18 septembre 2009

Dans les ombres sylvestres, Jérôme LAFARGUE

lafargue.jpg

C'est le roman d'une famille, génération après génération. L'ancêtre s'est installé dans les Landes, au bord de la mer, sur le sable, proche de la forêt. Il était un peu rebouteux, sorcier, guérisseur, étrange, indéfinissable. Le personnage que l'on suit, c'est l'arrière petit fils. Un homme marqué par son appartenance à sa lignée, qui ne sait comment se positionner par rapport à elle.

Le thème se rapproche de certains livres de Sylvie Germain, la nature y est omniprésente. L'écriture par contre est simple, presque naturelle elle-même. On est pris par la simplicité du récit mais aussi par tout ce qui n'est pas écrit, tout ce qui résonne. Un beau livre qui réserve bien des surprises.

Romain

08 septembre 2009

U-Boot, Robert ALEXIS

alexis.jpg

1945 : le sort du monde en guerre et plus certainement celui du IIIème Reich dépend d'un sous-marin et de son équipage. Ces hommes triés sur le volet pour une mission hautement destructrice sont enfermés pendant des semaines entières dans une coque d'acier au coeur de l'océan atlantique. Cela donne lieu à un huis-clos abyssal où l'on en apprend de belles sur les marins recrutés.

Servi par une écriture somptueuse ce roman nous conte une fable intelligente sur la méchanceté des hommes, leurs motivations, leurs folies, leur attachement à la nature aussi.

Romain

04 septembre 2009

La clé de l'abîme, José Carlos SOMOZA

somoza.jpg

Et si la Bible avait été un autre livre ? Nous sommes dans le futur et les hommes ont oublié. Ils ont trouvé un autre texte pour remplacer le livre. Et pas n'importe lequel... Le monde est toujours divisé entre croyants et non-croyants, mais c'est un monde plus sombre encore que le nôtre, inquiétant aussi, mais pas de la même façon. Comme si les rêves pouvaient s'incarner. Jungle perfide, technologie oubliée et civilisations perdues sont au coeur de ce roman qu'on pourrait rapprocher par certains côtés des aventures de Bob Morane.

Quête des origines, recherche de Dieu, les personnages sont tendus, mûs par une motivation puissante, ils n'économisent pas leurs moyens pour atteindre leurs objectifs. Ca déménage !

Romain

25 août 2009

L.A. Story, James Frey

frey.jpg

Los Angeles. 27 millions d'habitants, 25 millions de voitures, 1500 organisations criminelles, des millions de km de bitume chauffés à blanc... Beaucoup de chiffres étonnants dans cet opus de James FREY. Une oeuvre foisonnante, aux milles visages, milles facettes. Certaines sont plus étudiées, plus approfondies, d'autre non, juste ébauchées.

L'accumulation donne le vertige, l'éparpillement donne la mesure et fait surgir l'homogénéité de cette aberration, la ville sans limite, presque inhumaine. C'est franc, direct et ça me plaît.

Romain