Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11 octobre 2016

La rage, Zygmunt MILOSZEWSKI, Fleuve Noir

la rage.jpg

Grand format à 21,90 €

Au delà de nous transporter dans son pays (la Pologne) et dans le quotidien méconnu des procureurs, Zygmunt Miloszewski nous transmet la rage de tous ces crimes méconnus, ignorés, banalisés, tus... de la violence domestique et du harcèlement.

" Vous voulez prévenir la violence ? Ne faites rien de mal ".

Bénédicte

07 octobre 2016

Opération Napoléon, Arnaldur INDRIDASON

indridason poche.jpg

8.10 € - Points

Si le commissaire habituel n’est pas là, la relève est assurée par une jeune avocate au tempérament bien trempé. L’histoire est bien trouvée, mêlant secrets d’histoire et espionnage sans vergogne… Et les américains en prennent pour leur grade ! Le suspens est au rdv et le roman est une vraie réussite !

Romain

06 octobre 2016

Le gang de la clef à molette, Edward ABBEY

 

abbey poche.jpg

12€, Gallmeister

Dans la catégorie excellent roman noir. Drôle, sympathique et plein d'humour. Une bande d'écolos s'attaque aux ouvrages d'art et aux bulldozers dans l'Ouest américain... Et pour ne rien gâcher, Edward ABBEY et ses descriptions fabuleuses aux manettes. Atmosphères inoubliables. Un bijou !

Romain

01 octobre 2016

Les aventures de Charlotte Holmes

index.jpg

Pocket Jeunesse, 15,90€

LES CHIENS DES BASKERVILLE NE FONT PAS DES CHATS...

Imaginez Sherlock Holmes et Watson aujourd'hui bénéficiant « d'avantages qu'ils n'avaient pas connus : l'électricité, les frigos... et Mario Kart ».

C'est ce que fait Brittany Cavallaro grâce aux aventures passionnantes de Charlotte Holmes, l'arrière-arrière-arrière-petite-fille du plus célèbre des détectives et de son comparse Jamie Watson, le descendant du non moins célèbre mémorialiste.

Ils ont 16 ans, sont dans le même lycée privé et devinez quoi... ont à élucider un MEURTRE dont ils sont les principaux suspects.

Elle est froide, méthodique, aussi pertinente qu'impertinente et quand elle ne danse pas sur de la musique pop, elle étudie la vitesse de coagulation du sang à l'intérieur d'un iPhone ou apprend aux enfants qu'elle garde à faire des bombes avec des crottes de chien et à les cacher...

Comme le narrateur, le lecteur « voit 90% du tableau, mais les 10% qui expliquent tout lui échappent » tout au long de l'histoire qui ne se dénoue que dans les dernières pages ?

Vous apprendrez à faire parler les gens en les obligeant à vous corriger, à repérer un mensonge comme on reconnaît une trace d'animal et à quoi ressemble le sourire de Jamie d'après Charlotte...

Mais comme tout bon enquêteur, vous douterez...

CHARLOTTE HOLMES ? HERITIERE DE SHERLOCK OU DE MORIARTY ?

Trouble et passionnant. Un régal à sang pour sang.

Hugues

 

25 septembre 2016

Thomas Cook, Sur les hauteurs du mont Crève-Coeur

9782021176674FS.gif

Seuil, 21,50€

UN ROMAN NOIR QUI ENLACE LE LECTEUR COMME UN NŒUD COULANT.

Encore une plongée troublante dans les pensées d'un personnage complexe imaginé par Thomas Cook. « Voici le récit le plus tragique qu'il m'ait été donné d'entendre. Toute ma vie, je me suis évertué à le garder pour moi » nous annonce-t-il au début.

Le narrateur, Ben, devenu un médecin de campagne respectable et apprécié, est hanté depuis trente ans par le visage de la magnifique Kelli. Des souvenirs vivaces, trop lourds, le ramènent sans cesse dans l'Amérique profonde et raciste des années 60 quand ils étaient au lycée. Il l'aimait. Elle en aimait un autre. Elle voulait « vivre à la hauteur de ses aspirations, regarder la vie en face, avec courage, voire de temps à autre, héroïsme » et surtout ne pas passer sa vie à se décevoir ou à avoir peur. Elle n'en n'aura pas l'occasion. On l'a agressée. Le coupable a été emprisonné et la vie a continué. Mais voilà, cette histoire semble n'avoir aucun sens. « Qu'allait faire Kelli sur le Mont Crève-Coeur ce jour-là ? Qu'allait-elle chercher, seule, dans la profondeur de ce bois ? »

Ben, poussé par sa conscience et par les questions suspicieuses de son ami Luke, interroge son passé, comme un historien (le premier métier de Thomas Cook), pour essayer de comprendre ce qui s'est vraiment passé en établissant l'hypothèse la plus cohérente possible tout en sachant qu'il n'a pas tous les éléments pour remplir les blancs et que « l'imagination s'obstine à tout réécrire ». Comme lui, le lecteur voit se dessiner peu à peu le motif principal du puzzle malgré les pièces manquantes au gré du récit de ses souvenirs.

Une enquête minutieuse sur le Mal, sur la genèse de la haine, sur des vies brisées par des paroles assassines, par la suspicion.

Extrait: Ben vient de retirer un ver d'un patient : Il s'était contorsionné sans fin à l'extrémité des pinces en métal et, tandis que j'observais son corps verdâtre se tordre avec malice, il en avait émané un terrible sentiment de menace comme si, dans ce petit parasite, j'entrevoyais la malveillance qui se tapit au cœur de la vie. Et alors, je me suis dit : "Le voilà, le mal."

Glacé, on referme ce livre construit comme une confession.

Brillant et bouleversant.

Hugues

08 septembre 2016

Shots, Guillaume GUERAUD, Le Rouergue

shots.jpg

Grand format à 19,80 €

Un auteur redoutable et incontournable chez les ados (Je mourrai pas gibier, Déroute sauvage, Plus de morts que de vivants...) qui nous revient chez les adultes avec un roman original : un "polar-photo"... mais sans les photos ! Vous comprendrez pourquoi en le lisant. A vous de jouer.

Bénédicte

27 août 2016

Sam Millar, Un sale hiver

un sale hiver.jpg

Seuil, 21,50€

UN ROMAN NOIR BIEN SOMBRE ÉCLAIRÉ PAR UN HUMOUR CINGLANT

Tous les codes du genre sont au rendez-vous !

Un privé au grand cœur (« sérieux avec désinvolture » comme il dit) est ballotté, malmené par l’enquête (pleine de rebondissements bien sûr) qu’il croit pourtant mener.

Évidemment, il est du genre à foncer dans les guêpiers qu’il se jure de toujours éviter.

Entre ripoux, mafieux, tueur en série, scène de boucherie (!), vengeance, cliente magnifique forcément source d’ennuis, énorme récompense qui renflouerait enfin des caisses éternellement vides, coups bas et soucis familiaux, il se fraie un chemin chaotique vers la vérité.

Sans jamais faire de compromis, il enquête dans les recoins les plus sombres d’une société irlandaise pourrie jusqu’à l’os en lançant des répliques pleines d’ironie et de provocation qu’on imagine dites avec un petit sourire en coin (de ceux qui tiennent à distance ou qui appellent les claques…).

Tout le monde en prend pour son grade !

JUBILATOIRE ET RYTHMÉ. UN RÉGAL DU GENRE !

Hugues

 

24 août 2016

Rosa Montero, Le Poids du cœur

poids du coeur.jpg

22€

UN REGARD SOMBRE ET POURTANT OPTIMISTE SUR LE MONDE

 Pourquoi Bruna Husky porte-t-elle un regard aussi hostile sur le monde ?

Comme le titre l’indique, elle a le cœur lourd. Réplicante de combat (comme dans Blade Runner), elle est angoissée par son obsolescence programmée. Il lui reste à vivre 3 ans, 10 mois et 21 jours au début de cette histoire.

Son cœur s’allègera au fil de son enquête… de son humanisation.

Avant tout formidable roman d’action, ce polar (Bruna est un robot détective) d’anticipation (elle vit en 2109) et philosophique questionne notre époque en dépeignant un monde qui pourrait être un prolongement possible du nôtre. Les questions que soulève l’intrigue entrent en résonance avec celles que nous nous posons actuellement : réflexion sur la mémoire humaine individuelle et collective comme reconstruction artificielle, ainsi que sa manipulation, le fanatisme religieux, la gestion des déchets nucléaires, la ségrégation sociale assumée ou plus hypocrite, la xénophobie, la citoyenneté attendue et la réelle, l’identité, le rapport au corps, le tranhumanisme, le rôle de l’art (notamment face à la mort) et la nature de la création.

PASSIONNANT et STIMULANT, ce livre nous rappelle que « le barbare, c’est celui qui croit à la barbarie » (Claude Levy-Strauss)

Hugues

10 juin 2016

La dernière nuit à Tremore Beach, Mikel SANTIAGO

santiago.jpg

22.50 € - Actes Sud

Très efficace, ce roman noir dépeint l'installation d'un artiste dans une villa au bord de la plage. Un endroit idyllique. Mais, comme l'on dit à juste titre : les apparences sont trompeuses. Ca tient bien éveillé !

Romain

19 avril 2016

Fausse piste, James CRUMLEY

crumley fausse piste.jpg

Gallmeister - 23,50€

Une nouvelle traduction de James Crumley, ça ne se refuse pas. Gallmeister qui effectue un gros travail de remise en valeur du roman noir américain sort donc Fausse piste, illustré très à propos par Chabouté, un des grands dessinateurs de noir et blanc (Tout seul, Moby Dick), ambiance ambiance... Dans cette enquête c'est Milo Milodragovic, détective privé qui s'y colle. Ca boit beaucoup, c'est poisseux, il y a la jolie femme et le blues, rien ne manque à l'appel ! Et on récolte à tour de page foison de formules littéraires miraculeuses et joliment tournées. Un régal, on attend la suite avec impatience...

Romain